Retour sur les résidences…

Réalisation de timbres avec les élèves du CAMSP du Montreuillois

Parmi les nombreuses séances avec les élèves du CAMSP du Montreuillois (PEP 62), les élèves ont, pendant 3 séances, travaillé autour d’un atelier d’Art Postal, où Jean Lain leur a proposé de réaliser leurs propres timbres personnalisés.Chacun a donc expérimenté des choses : Paillettes, découpes de papier, peinture etc… puis une sélection a été faite et chacun a choisi son motif préféré.

 

IMG_2507 3 IMG_2511 IMG_2498 1 2 IMG_2494 IMG_2488

Création d’un restaurant « L’Effet Mer » au lycée Lavezzari de Berck.

Création par groupe d’un artiste fictif et de son oeuvre avec des étudiants en formation cuisine du Lycée Lavezzari de Berck-sur-mer.

Création du restaurant l’ « Effet Mer » : simuler un vrai restaurant dans leur espace d’étude (salle+cuisine). Un nom & un logo ont été réalisés, puis des stickers posés sur les lieux. Ce projet ayant permis de redonner un peu plus de visibilité à leur section… D’autres projets seront visibles en septembre.

 

IMG_3627 IMG_3623 IMG_3263 IMG_3257 IMG_3253

La petite fille aux ballons de l’école Maternelle des remparts

Une petite fille et ses ballons se trouvent au milieu de la cour de récréation. Comment est-elle arrivée là ? Pourquoi ? Qui est-elle ? …

Durant deux séances, Les élèves de l’école maternelle des remparts, en compagnie de Jean Lain, ont redonné de la couleur à cette statue. Dans un premier temps sur papier, puis directement sur place. A l’aide de craies, les enfants ont pu colorier la petite fille et ses ballons. Ils ont ensuite bien entendu vite débordé sur la cour !…. un beau moment coloré mais éphémère fut réalisé ce jour là.

 

Création d’un artiste fictif à l’école Jean Moulin de Verton!

4 artistes fictifs ont été réalisés:

– Pétale de Rose : Artiste parisienne, Pétale de Rose est délicate et romantique. Questionnant le lieu commun et habituel, elle vient y apporter sa touche de poésie. Une pluie de fleurs vient ainsi ruisseler dans le lieu de travail, l’école.

– Aladin Faucond : Artiste proche de la nature et des animaux. Signant de son propre nom à l’aide de copeaux de bois, telle une signature végétale, Alaindin Faucon vient confronter la nature au bitume, à l’urbain.

– Clara City : Installation dans la cour d’un feu non plus tricolore mais « pentacolore ». Cette jeune artiste Londonienne, véritable citadine, s’inspirant de la ville pour créer, reprend ici les codes signalétiques de la route à sa façon. Ajoutant aux classiques couleurs (rouge, jaune et vert) du bleu et du multicolore, nous perdons ici la fonctionnalité de l’appareil, laissant place à la poésie.

– Jean Marc Ball : L’ école devient un véritable terrain de jeu pour Jean Marc Ball, grand sportif vivant à Marseille. Les coupes, bien souvent rangées en haut d’une étagère, sont ici dépoussiérées et mises en avant par l’artiste. L’installation de ces trophées, que tout un chacun peut -ou a déjà pu- gagner à une compétition, nous fait perdre ici la singularité de chaque élément. Ce qui était individuel se transforme en collectif, en équipe, comme une sorte de mise en abîme de la victoire.

 

 

Comment se ré-approprier la cour de récréation ? Geste artistique de Jean Lain avec les élèves de moyenne section et grande section du RPI de Doudeauville-Bezinghem

Deux séances de réalisées : la première consiste à dessiner quelques motifs au sol, à la craie.

Chaque enfant pouvant choisir le dessin souhaité, vient ensuite s’incruster dans celui-ci. L’idée étant de pouvoir voyager, le temps d’une photo. La deuxième, toujours des dessins à la craie au sol. Mais vide cette fois-ci. A eux de jouer ! Comme un coloriage géant, les enfants viennent ainsi colorier le sol, transformant la cour en une explosion de couleur.

« Dis moi ce que tu écoutes » au théâtre de Montreuil-sur-Mer

La résidence de Mariscal s’est achevée le 16 juin par deux représentations de « Dis moi ce que tu écoutes », programmées pour toutes les structures qu’il a croisées au gré de ses pérégrinations dans le Montreuillois. Plus de 600 élèves ont assisté à ce dernier rendez-vous. Créé à l’Atelier à spectacle de Vernouillet en janvier 2015, ce spectacle musical interprété par Grégory Mariscal et Cyril Solnais, DJ/musicien,  raconte aux enfants qui sont les ancêtres de leurs chanteurs préférés, en explorant les musiques, les époques, les pays et les inventions.

Le Palais des autres jours

Dans le cadre du Festival des Mots, Maxime Vanhove et Domingos Lecomte ont présenté à la Corderie d’Etaples quelques extraits du spectacle « Le Palais des autres jours », en cours de création, qui explore le monde du mensonge et de la manipulation, entre magie, danse, cirque et mentalisme.

Le public a pu profiter d’une avant première qui a permis aux artistes de tester leurs pistes de travail, sans artifices, sans projecteurs, sans podium.

 Princesse de papier, pour les plus – et les moins – petits

Un château, une princesse, des livres… le tout dans un décor de papier animé par deux personnages attendrissants et drôles à force de prendre leur mission au sérieux…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Dans le cadre du 3ème Festival des Mots d’Etaples-sur-Mer, les enfants des classes de CP, CE1, CE2 de l’école Jean Moulin et les classes de maternelle de l’école Rombly ont pu découvrir le monde merveilleux de la Compagnie Balles et Pattes et l’histoire de la Princesse Ennui, une petite fille grise et jolie qui découvre les livres…et avec eux, les couleurs de l’aventure et de l’imaginaire, mais surtout le plaisir. Deux représentations ont aussi été proposées aux assistantes maternelles, parents et aux bébés fréquentant les Relais Assistantes Maternelles de la Communauté de Communes du Montreuillois, de la Communauté de Communes Mer et Terres d’Opale et de la Communauté de Communes d’Hucqueliers.

Princesse TAP

Une restitution ou un concert ?

Appelons ça un concert ! Jeudi 9 mai, au Palais des Congrès du Touquet-Paris-Plage, Mariscal, Séverine Morsin, Emilie Dautricourt ont accompagné les chansons écrites, composée et interprétées par les élèves de huit classes des écoles Jean Moulin, Rombly, Jean Macé d’Etaples et des Quatre Saisons du Touquet.

Descente dans le terrier du lapin

Avec l’école primaire de Sorrus, nous avons découvert comment fonctionnaient quelques tours de magie, et comment fonctionne une caméra. Ensuite nous avons filmé une séance de lecture où tout semble à peu près normal, même les choses extraordinaires… comme dans « Alice au pays des merveilles » Gilles Deroo & Cie Balles et Pattes Clea du montreuillois 2016

Descente dans le terrier du lapin from Boule de Suif on Vimeo.

Magie à l’école Jean Moulin d’Etaples

Justine et Domingos de la compagnie Balles et Pattes sont venus surprendre les élèves de CE2 avec des tours de magie .Quand Domingos éternuait, des pièces sortaient de son nez…quand il riait, un crayon sortait de son oeil !

Les artistes  ont expliqué avec des petites vidéos les origines de la magie et nous ont expliqué quelques trucs mais chut, c’est un secret. !

Les CE2 ont travaillé sur l’origine du cinéma et sur le pouvoir de l’illusion optique: chaque élève a  réalisé un taumatrope et un zootrope qui sont des procédés utilisés pour faire l’illusion du mouvement.

Final avec Jean Lain à l’école Jean Moulin d’Etaples

Après avoir travaillé sur le logo avec Emilie, les élèves ont fait une synthèse récapitulant les indispensables du logo. Emilie en prenant en compte les idées des élèves  a proposé 5 logos différents et les élèves ont voté. S’en est suivi un travail d’impression réalisé en direct de la classe ! Chaque élève s’est vu offert un sac avec le logo choisi.

Toute la classe a été enchantée de travailler avec Julien et Emilie. Merci à eux qui ont fait un travail de grande qualité !

jean moulinlogos jm5 LOGOS 35 LOGOS

héros ordinaires #1

héros ordinaires #1 from Boule de Suif on Vimeo.

EREA, Berck-sur-Mer, Ludivine Sibelle et Gilles Deroo.
Les élèves se sont filmés dans une situation quotidienne.
Ils ont cherché à écrire une biographie qui leur semblait ordinaire également, et nous avons ajouté cette biographie en voix off sur le plan qu’ils ont filmé.

héros ordinaires #2

héros ordinaires #2 from Boule de Suif on Vimeo.

EREA, Berck.
Les élèves se sont filmés dans une situation quotidienne.
Ils ont cherché à écrire une biographie qui leur semblait ordinaire également, et nous avons ajouté cette biographie en voix off sur le plan qu’ils ont filmé

Villa Normande 4

Villa Normande 4 from Boule de Suif on Vimeo.

Les pensionnaires de la Villa Normande m’ont donné un souvenir, un cadre, un son.
Un auto-portrait sous forme de carte postale envoyée de la Villa Normande.
Gilles Deroo – Clea du Montreuillois 2016

Villa Normande 3

Les pensionnaires de la Villa Normande m’ont donné un souvenir, un cadre, un son.
Un auto-portrait sous forme de carte postale envoyée de la Villa Normande.
Gilles Deroo – Clea du Montreuillois 2016

Villa normande 3 from Boule de Suif on Vimeo.

Tournage au Lycée Hôtelier du Touquet

Gilles Deroo, Ludivine Sibelle et les élèves du Lycée Hôtelier du Touquet ont rejoué, le temps d’un plan séquence, une photographie ancienne du Fonds photographique du musée du Touquet.

Maison_Jeunes_Etaples_Photos_Tournage-3

Tournage avec la Maison de Jeunes d’Etaples

Gilles Deroo et Ludivine Sibelle ont fait rejouer une scène, inspirée d’une photographie ancienne du Fonds Caron, à des acteurs d’un jour de la Maison de Jeunes d’Etaples, sur la plage de Saint-Gabriel.

Ludivine Sibelle, Gilles Deroo et les habitants de Saint-Josse revisitent une légende locale

Miracle à Saint Josse from Boule de Suif on Vimeo.

Jean Lain au Lycée Woillez

Jean Lain est venu travailler avec un groupe d’élèves de seconde du lycée Woillez de Montreuil, dans le cadre de l’enseignement Littérature et société. L’artiste est venu 5 fois au lycée, pour préparer la journée du 28 avril.

Ils ont mis en place six installations artistiques aux supports variés  :

– Beyond the world – Une vidéo : création d’une bande annonce de film à partir d’extraits de quinze films et séries télé : gros travail de montage dans un univers heroic fantasy.

– OuliColor – Un énorme faux plafond en ballons de baudruche colorés tout en légèreté qui a joué avec la lumière du soleil.

– Sans titre – Une sculpture : ode à…la musique d’ascenseur !

– Sans titre – Du design d’objet avec la canette de Lily West, qui diffuse un morceau créé exclusivement pour ce projet.

– Pac Ball –  Une installation qui lie sport et jeux vidéos !

– Un livre ouvert –  Création au double sens de lecture, pour une aventure illustrée entre imaginaire et réalisme

Les élèves accompagnés de Jean Lain ont été efficaces dans le montage des œuvres : en une heure tout était en place, puis ils ont pu faire la médiation et présenter les réalisations à l’ensemble des autres élèves, qui sont venus nombreux à leur rencontre pour en savoir plus.

Une très belle journée !

Pour les élèves, la plupart des œuvres sont encore à voir au CDI du lycée.

L’art s’invite à Maréis

Les artistes du CLEA ont investi le musée de la pêche d’Etaples le temps d’un après-midi afin de proposer une vision décalée et sensible de la relation qu’entretiennent l’Homme et la Mer.

Décomposition du mouvement/ Suite

Des élèves de 4ème de l’EREA de Berck ont travaillé en studio sur la décomposition du mouvement en photographie.

Paysages montreuillois

Les élèves de Terminale L du lycée Woillez ont photographié le paysage du Montreuillois depuis les remparts, avec une chambre photographique.

Discussion autour de Peter Watkins

A la médiathèque de Berck, Gilles Deroo ouvre la discussion autour du travail du réalisateur Peter Watkins, en s’appuyant sur son ouvrage majeur, Média Crisis.

Les gestes du travail

Gilles Deroo filme les gestes du travail avec les élèves de la Maison Familiale et Rurale de Campagne-les-Boulonnais.

Conférence dans le noir à la villa Normande

La compagnie Balles et Pattes a plongé la Villa Normande dans l’obscurité le temps d’une conférence dans le noir, articulée sur la magie nouvelle, le cirque ou encore la danse.

Casting à la citadelle

A l’occasion des journées des sites fortifiées, la Citadelle de Montreuil a accueilli les artistes du CLEA. Le public pouvait assister, et même participer, à un casting pour un film de reconstitution historique.

Le traitement d’un sujet par les médias au Lycée Woillez

Les élèves de 2nd BAC Pro du Lycée Woillez, en compagnie de Ludivine, ont pu découvrir comment un sujet ou un thème pouvait être traité par les médias…. des médias à l’art, en passant par le journalisme, la photographie amateur, le documentaire, le cinéma, la photographie d’art….Thème support : Les réfugiés de Calais

Discours sur le paysage au Lycée Woillez de Montreuil

En 4 séances, les élèves de Terminale L vont travailler sur la notion de paysage avec Ludivine Sibelle :

« Ce que peut dire un paysage de l’Histoire…. »

« Le paysage comme vecteur de récit… »

« Le paysage et la construction d’un regard personnel sur le paysage »

pour terminer par une séance de prises de vues des paysages alentours….

Prises de vues et image de soi à l’IEM Les 3 Moulins de Berck

Accompagnés de Gilles Deroo, Jean Lain et Ludivine Sibelle, les élèves de l’IEM des 3 Moulins de Berck ont travaillé autour de l’image de soi. Suite à un choix de décor, les élèves se sont mis en scène.

Villa Normande 1

Les pensionnaires de la Villa Normande m’ont donné un souvenir, un cadre, un son. Un auto-portrait sous forme de carte postale envoyée de la Villa Normande. Gilles Deroo – Clea du Montreuillois 2016

Villa normande 1 from Boule de Suif on Vimeo.

Trompe l’œil et photographie

Trompe l’œil et prises de vue au Foyer James Marangé de Parenty avec Emilie Breux et Ludivine Sibelle…

Silence, ça tourne! Au Foyer James Marangé de Parenty…

Séance de tournage avec les résidents du Foyer James Marangé de Parenty, en compagnie de Gilles Deroo et de la compagnie Balles et Pattes!

Soirée de restitution au Foyer James Marangé de Parenty en compagnie de nos artistes CLEA 2016

Retour en images de la soirée de restitution organisée au Foyer James Marangé de Parenty, en compagnie de Jean Lain, Gilles Deroo, la compagnie Balles et Pattes, Mariscal et Ludivine Sibelle…

Peinture sur photo au foyer de Parenty

Ou comment s’approprier un paysage familier et le métamorphoser par la couleur, avec les résidents du foyer James Marangé de Parenty.

Décomposition du mouvement et sténopé pour les 4e de l’EREA de Berck

Ludivine Sibelle a accompagné les élèves de 4e dans le cadre d’une recherche sur la décomposition du mouvement, à l’aide de prises de vue au Sténopé.

Ecriture de l’imaginaire et héros ordinaire à l’EREA de Berck

Geste artistique croisé avec Gilles Deroo et Ludivine Sibelle, avec les élèves de 5ème de l’EREA de Berck, autour de la question de l’imaginaire. Faire d’un simple paysage un territoire inconnu à explorer. Faire d’une personne ordinaire un héros de fiction.

Public/Privé avec les élèves de 4e du Lycée du Touquet

Travail photographique des élèves d’une classe de 4e du Lycée du Touquet avec Ludivine Sibelle, autour de l’image entre vie publique et vie privée…

Tapisserie contemporaine pour les enfants des culottes courtes en Montreuillois!

Emilie Breux et Ludivine Sibelle ont exploré la tapisserie contemporaine avec les enfants des culottes courtes en montreuillois organisées pendant les vacances de pâques à la Citadelle de Montreuil… Tapisserie imaginée sur la base des dessins d’Emilie.

Travail de mémoire à la Chartreuse de Neuville pour les résidents du Foyer Victor Morel de Campagne-lès-Hesdin

Travail de mémoire mené avec Ludivine Sibelle et d’anciens résidents de la Chartreuse de Neuville…

Les premiers « gestes artistiques » dans le cadre du CLEA ont commencé dans la classe de CE2 de Madame Verdavaine, à l’école Jean Moulin d’Etaples.

Les CE2 avec l’artiste Jean Lain , personnage fictif composé de Julien et de Emilie, ont décidé de travailler autour du logo. Après une phase de réflexion et d’analyse de logos connus des enfants (logo de la ville d’Etaples – logo du Touquet – logo des équipes de football françaises) avec Julien, les élèves ont travaillé avec leur enseignante sur le slogan avec des jeux de mots tenus secrets pour l’instant.

La séance de cette semaine était plus axée autour du dessin avec Emilie qui est graphiste. Les élèves s’en sont donnés à cœur joie pour représenter des choses symboliques de leur école, le tout avec une âme d’artiste…

La suite lors de la prochaine intervention de Jean Lain dans l’école, le 18 avril. En avant première quelques esquisses des logos…

jean moulin4jean moulin3jean moulin 6jean moulin 2jean moulin 7

Ludivine Sibelle, Jean Lain et les résidents du Foyer Marengé de Parenty introduisent l’art dans la réalité

IMG_1772IMG_1766IMG_1800IMG_1791IMG_1758

Flocage d’après Combas avec Jean Lain

Après une visite de l’exposition « Robert Combas : la fougue du pinceau » au Musée du Touquet-Paris-Plage, les élèves d’une classe de 3e du collège Van der Meersch ont abordé avec Jean Lain la notion de produit dérivé, et ont pu faire le leur. Ils ont choisi un motif dans les tableaux exposés, puis une couleur et, enfin, ont collé leur motif à la presse à chaud, en classe, créant une série de sacs en toile, pièces uniques.

IMG_1891IMG_1887IMG_1869

Sacs

Découverte du POP UP avec Judith de la compagnie Balles et Pattes à l’Institut d’Education Motrice PEP 62 de Berck-sur-Mer

Judith est intervenue lors d’une séance d’un groupe thérapeutique à médiation intitulé « Carnet Créatif ». Lors de cette intervention très appréciée, Judith a pris le temps de nous montrer ses créations car elle nous a confectionné une petite exposition, ensuite, elle nous a montré comment faire une carte en Pop up. Chacun a pris beaucoup de plaisir à créer sa carte de façon personnelle.

judith iemjudith iem 2

Fragments de gestes artistiques et de rencontres autour de la résidence CLEA 2015

Les artistes CLEA 2015 : Aurore DAUNIS (designer), Julien DEBOVE (musicien), Wielfried SALOME (poète) et Elodie MORA (conteuse)

Clôture des résidences 2015 au Musée du Touquet-Paris-Plage

Les résidences de trois de nos artistes « arpenteurs » se sont achevées dimanche 31 mai par un temps de clôture au Musée du Touquet. Wilfried Salomé, Aurore Daunis et Julien Debove ont donné un dernier rendez-vous aux publics rencontrés sur le territoire pour un retour en images et en sons, diffusés dans les salles du musée. L’après-midi s’est achevée par un concert de l’ensemble Esharêh, mêlant sonorités indiennes, percussions persanes et chants traditionnels bretons et un buffet haut en couleurs, imaginé par Aurore Daunis, clin d’œil à l’exposition Bernard Buffet.

IMG_20150531_182624IMG_5448IMG_5471IMG_5474IMG_20150531_170416IMG_20150531_172605IMG_20150531_172401

Un histoire en chemin à Verchocq

????????????????????????????????????????????????????????????????????????

Un prince aux cheveux rouges, un vieux livre oublié dans la médiathèque de Verchocq, un château abandonné, une petite fille aux grandes ailes, une armée de soldats morts… autant d’ingrédients d’une histoire pensée en chemin par une vingtaine d’enfants et racontée pour tous par Elodie Mora.

Histoires de fessiers à la maison du port à Etaples

assises5

Objet icône du 20 ème siècle, la chaise est riche d’histoires : celle du design, de l’art, des techniques et des civilisations. En tant qu’utilisateurs, nous entretenons un rapport à l’assise à la fois physique (là où on s’assoit) et symbolique (la chaise du prof, celle des élèves…). C’est un objet qui parle tout seul, source intarissable d’informations sur notre culture, nos savoir-faire, nos préoccupations. On peut parler de la chaise électrique, du cathèdre, de la chaise percée… Ce sont les sujets que j’ai abordés à la maison du port, à l’aide d’une installation faite à partir d’une quinzaine d’assises. Avec des agents du Conseil Général, deux classes de l’école Jean Macé ou une classe du collège d’Etaples, nous nous sommes penchés sur ces questions. Et je dirais même assis dessus. Puisque l’installation ne demandait qu’à accueillir nos corps afin d’expérimenter le confort, la hauteur d’assise, la perception de l’espace. Cette rencontre artistique s’est terminée avec une séance de croquis dont l’objectif était d’imaginer quel type d’assise pour le futur musée de la maison du port.

Contes en musiques pour les Journées des sites fortifiés!

Deux créations originales proposées par Julien Debove dans les cadres des journées des sites fortifiés…

IMG_20150426_155427Julien au violon, alto, esraj, sitar…et Zina Medjkoune au chant, conte et percussion ont proposé les « Contes en musiques de Nasreddin »… Nasr Eddin Hodja est un ouléma mythique de la culture musulmane, personnage ingénu et faux-naïf prodiguant des enseignements tantôt absurdes tantôt ingénieux, qui aurait vécu en Turquie de 1208 à 1284, né à Sivrihisar et mort à Aksehir. Ses histoires courtes sont morales, bouffonnes, absurdes.

A la suite de ce conte, Julien a proposé une création autour des textes de « la fille du comte de Ponthieu », écrit par Gerbert de Monteuil,  trouvère du XIIIème siècle qui a composé plusieurs histoires pour la comtesse du Ponthieu, dont l’une d’elles intitulée « Le roman de la Violette »

Découvrez la vidéo : https://drive.google.com/file/d/0By3hcaPnbUPYVWhxR2hjNnBxVjA/view?usp=sharing

Chroniques contées en TER-inconnu…

Elodie Mora a proposé aux usagers du TER de la ligne « Arras-Etaples » entre les gares de Montreuil et d’Etaples des chroniques à bord de 6 TER-inconnus, accompagnée du musicien Sébastien Prudhomme…

Des chroniques pour écouter, voir et rêver différemment le voyage. Affûter nos sens, sortir de notre tête, écouter l’histoire d’un voyage sur une autre terre, lointaine et intime. La terre des rêves de 3 artistes.

IMG_5487 IMG_5499Aurore Daunis, designer, Julien Debove musicien improvisateur et Wilfried Salomé, écrivain poète ont parcouru les sentiers des possibles. Pendant 4 mois, ils ont élargi l’horizon de la création, ils ont mis en forme des envies et des rêves, ils ont oeuvré pour des rencontres aussi inouïes qu’extravagantes! Des rendez-vous inédits qui ont eu lieu à quelques pas d’ici. Si proche et si lointain. Ouvrir une bouteille et se laisser conter des moments où artistes et public créent et vivent un rêve nouveau.

Hello ! Goûter Philo autour du thème du bonheur au collège Maxence Van der Meersch du Touquet.

SAMSUNG CAMERA PICTURESSAMSUNG CAMERA PICTURESEchange entre des élèves de quatrième et Wilfried Salomé. En prenant appui sur une série d’images évoquant la réussite sociale, le voyage, la famille, les amis, les élèves se sont peu à peu livrés sur leur vision personnelle du bonheur. Les participants ( deux groupes d’une douzaine d’élèves) sont tombés d’accord sur le fait que la quête de la sérénité et de l’épanouissement personnel prévalait sur la réussite matérielle.

Jardin des rêves et de l’ennui à la médiathèque de Rang-du-Fliers

La cabine nomade d’Elodie Mora s’est installée quelques jours en mai dans la médiathèque de Rang-du-Fliers. Une cabane de passage pour y écouter des histoires et y déposer ses rêves…

IMG_20150520_161546 IMG_20150520_161514 IMG_20150519_152226
IMG_20150520_162744

En tête-à-tête dans les cabines de plage à l’Hôpital Maritime

Le lundi 25 mai, nos quatre artistes : Elodie Mora, Julien Debove, Wilfried Salomé et Aurore Daunis ont investi chacun une cabine de plage. 4 espaces dédiés à la rencontre…d’un univers artististique, le design, le violon, la littérature et le conte.. Un moment privilégié d’échanges avec les patients de l’Hôpital maritime.

Journée organisée avec l’équipe d’animation de l’Hôpital Maritime.

IMG_20150525_143105 IMG_20150525_143110 IMG_20150525_143240 IMG_20150525_163846 IMG_20150525_143126 IMG_20150525_143131

Intervention de

Wilfried Salomé et Julien Debove dans le cadre de la soirée littéraire « Au fil des Femmes », proposée par la Chartreuse de Neuville.

Dans la chapelle des pères, lecture par Wilfried Salomé de son long poème d’inspiration mystique « Mon Amour Mon Amour », mis en relief par Julien Debove au violon alto et looper. Lors de la soirée, le public a également pu profiter d’une lecture d’un texte inédit de Norma Ichia, comédienne camerounaise en résidence à la Chartreuse, ainsi que d’une performance d’Elodie Mora, conteuse elle aussi en résidence CLEA dans le Montreuillois.

IMG_5164IMG_5167

Architecture à croquer pour les journées des sites fortifiés!

les journées des sites fortifiés proposaient au public de venir découvrir le site sous le thème « Nature et Architecture »…

Architecture qu’Aurore Daunis a souhaité partager à travers son installation « Architecture à Croquer ». L’idée? Partir à l’assaut de la citadelle pour n’en faire qu’une bouchée!

IMG_20150426_161752

IMG_20150426_161703

IMG_20150426_161659

IMG_20150426_164900

La maîtrise du vertige avec Julien Debove et les danseuses de « Chemin faisant »

chemin faisantEncadré par Ulrike Muller et Julien Debove, le groupe de danse adulte de Montreuil-sur-mer a travaillé sur la notion de maîtrise du vertige. Il s’agit plus précisément de casser la rigidité des structures rythmique d’accompagnement de la danse pour susciter le désir de créer. Ce travail sera présenté le 19 mai à l’hôpital Maritime lors d’une performance publique. Cette performance mêle les apparitions fugaces, collectives ou individuelles aux passages énergiques ou hypnotiques.

 Découvrez un extrait vidéo de l’atelier :

« Grosse colère » ou la mise en place d’un débat sur l’autorité par Dr Guy Cordier et Julien Debove

Julien Debove a mis en musique et interprété un célèbre livre pour enfant intitulé grosse colère au centre social CAF d’Etaples le 22 avril à 14h30. Ce livre parle des colèreGuy-Cordierjuin-800-3s des enfants personnifiés sous l’apparence d’un monstre. Grâce à un looper, le musicien est parvenu a interprété le conte tout en jouant de la musique.

C’était une occasion rêvée pour conjuguer lecture musicale et débat de fond sur l’autorité. En présence du personnel de la halte garderie et du centre social d’Etaples, le public, constitué principalement de jeunes parents a pu par la suite assister à une conférence sur l’autorité avec le pédopsychiatre Guy Cordier.

S’en est suivi un pot de l’amitié et des discussions riches et variées.

Création vocale: « une symphonie de couleur en plus »

Julien DeboveTouquet2 a crée avec la classe de CM1 encadrée par Séverine Flajollet, de l’école primaire Antoine de St Exupéry au Touquet, une oeuvre vocale autour de l’exposition de Bernard Buffet: « une symphonie de couleur en plus ». Cette action s’inscrit dans le projet du musée: « la classe, l’oeuvre ». L’enseignante s’est intéressée avec les élèves à un tableau japonais « Kabuki ».

A partir d’une mélodie japonaise, et des phonèmes présents dans le nom de Bernard Buffet (b, rr, nn, ff, a, é, è, u), nous avons construit une pièce instrumentale et vocale. Elle commence par des sons bruités, se développe vers une mélodie japonaise et se termine sur des sons bruités rappelant les variations de couleurs du peintre (du noir vers la couleur et de la couleur vers le noir).

Cette pièce a été filmée et sera diffusée lors de la nuit des musées le samedi 16 mai à partir de 18h30.

Objets volants à Berck

DSCN0056

DSCN0061Les ergothérapeuthes de l’IEM de Berck (EREA) s’étant déjà essayés à l’exercice du cerf-volant, se sont retrouvés fort dépourvus quand la bise ne fut pas venue. Alors le design s’est emparé de la question : études de la structure, des matériaux, de la technique et des familles de cerf-volants. Nous sommes partis sur la construction de deux modèles monofil souple sans armature… à partir de sacs poubelles ! Certes il y a encore du travail pour concurrencer les cerfs-volants de Berck, mais l’important c’est de participer, n’est-ce pas ? Merci à Marion et Vanessa de l’IEM !

Workshop au Collège Jean Moulin de Berck

102_0607Engagé dans une démarche de recyclage et de développement durable, le collège jean Moulin de Berck m’a invitée à travailler l’assise en carton. Le workshop se met tranquillement en place à l’aide de quelques profs motivés. Je tiens à souligner une intervention remarquable. Celle de ce jeune garçon qui souhaitait utiliser la poubelle comme assise. « Ok, si tu me proposes un dispositif en carton. » Ni une ni deux, c’est une greffe qui vient se poser au-dessus de la poubelle. C’est l’histoire d’une assise qui sort un peu de l’ordinaire. 102_0594102_0593

Là tout n’est qu’ordre et beauté

DSCN0124Autre lieu, autre contexte, autres matériaux. A Sainte-Cécile, il fut question de l’environnement. Celui que tout le monde voit, mais pas de la même façon. Je demande à mon groupe qu’est-ce que le paysage ? Comment passe-t-on du pays au paysage ? Qu’est-ce que le point de vue, la perspective ? Après un petit topo sur cette dualité pays-paysage, nous avons fabriqué des cadres avec le bois et le décor ramassés sur la laisse de mer. Nous avons ensuite procédé à des prises de vues cadrées, d’après l’idée que chacun se fait de son paysage. Un paysage toujours en mouvement à travers le cadre. La beauté est-elle dans l’œil de celui qui regarde ou dans la chose regardée ?

DSCN0138DSCN0132 DSCN0135

DSCN0131

Poésie, Liberté et engagement

CLEA 2015 CJMB Poe´sies W Salome´ 150515_ 007Le 15 Mai 2015, au  Collège Jean-Moulin de Berck, conférence débat autour du thème : « Poésie, Liberté, Engagement » . Wilfried Salomé , répondant aux questions des élèves, a parlé  de son engagement d’artiste en tant que poète et écrivain.

Au cours de l’après midi , échange avec des 6e, 5e, 4e, 3e dont les élèves ULIS avec Mmes Sabine Bertaux-Brandicourt, Danièle Drapier (qui a gentiment acceptée d’exposer partie de ses toiles), Aline Froideval, Liliane Tilloy, et Mr François Caron.

« Musique de paille, de bois et de brique » avec Julien Debove à l’I.M.E les saules de Rang du Fliers

A partir du célèbre conte des trois petits cochons, le musicien Julien Debove a mis en place trois univers musicaux autour des différentes matières avec les trois groupes (petit, petit moyen et moyen) de l’I.M.E.

2 RDF Les saules

3RDF les saules

2RDF Les saules

Le 1er groupe a travaillé autour de l’univers de paille, avec un instrumentarium composés de Boomwackers (tube sonore). Le 2nd groupe a travaillé autour de l’univers du bois avec un instrumentarium composé de tambourin, maracass, guiro et claves. Le 3ème groupe a travaillé autour de l’univers de la brique avec des sons métalliques effectués à partir de cymbalettes, de triangles accompagné de « l’udu » (intrument de percussion en terre cuite).

Le musicien a donné un certain nombre de clefs nécessaire au travail en groupe (jeux de directions, d’écoutes, signes..) aux éducateurs spécialisés : Marie Hélène CALLOT, Gladys GARGAR, Josse LAMOUR & Marie Charlotte LEPRETRE. Ces derniers ont retravaillés par eux mêmes les différents univers. Cela permet de donner une dimension plus évolutive au projet. Chacun des éducateurs pourra ainsi poursuivre des actions musicales par la suite. Chaque groupe a été vu une fois et l’ensemble des enfants de l’IME ont pu assister à la restitution qui a eu lieu le 15 avril à 9h15. Afin de créer du lien avec le groupe des grands, ce travail est relié à l’écriture d’un texte autour d’une 4ème maison imaginaire créé avec l’écrivain Wilfried Salomé.

Création d’un rap vocal allemand avec Julien Debove au collège Jean Moulin de Berck

Allemand2Allemand1Le musicien Julien Debove s’est lancé un nouveau défi. Effectuer un rap vocal en allemand. Pour ce faire, il a travaillé à la demande de l’enseignante Cécile Démoulin au collège Jean Moulin de Berck au sein d’une classe de 3ème. Le rap allemand a été préparé sur trois séances d’une heure entre le 8 et le 10 avril. Pour ne pas dénaturer la langue allemande, un travail a été fait autour de la prosodie afin de marquer les accents de la langue et le rythme des mots.

Devenir adulte.

SONY DSCSONY DSCCarte mentale à l’école Victor Hugo, Montreuil. Invitée par l’école à présenter aux enfants ma démarche de designer, je leur ai parlé de la carte mentale. C’est une étape de brainstorming qui vient débuter un projet. En partant d’un thème central, il s’agit de dériver vers des mots, dessins, pictogrammes et d’associer les idées les unes aux autres.
En posant aux enfants le thème central « l’école », quelles idées ont-ils bien pu sortir ? « Maths », « Français », « sport »… et après ? « amour », « amis », « éducation » et « devenir adulte »… C’est sur le sol de la cour de récréation et à la craie qu’ils ont pu s’exprimer sur le sujet. Une surprise qu’ont pu découvrir les autres classes à l’heure de la récré.
SONY DSC
SONY DSC
SONY DSC
Merci à mesdames Kuehn et Sueur d’avoir joué le jeu ! Les photographies ont été prises par Frédéric Lefever, résident ARTS 2014.

Création sonore à la M.F.R de Campagne les boulonnais avec Julien Debove (et Wilfried Salomé)

Travail à partir des sons du quotidien pour réécouter son environnement à la M.F.R de Campagne les boulonnais et la classe de Franck Tintillier.
Collectage de son et mise en place du scénario :
Franck Tintillier et la classe d’agroéquipement
Conception, production et montage technique:
Julien Debove (musicien du CLEA 2015 du Montreuillois)
Séquence 1: les animaux s’invitent à table / Cornadis, moutons, paroles, poules & vaches; Séquence 2: la mécanique du labeur / Eau, bruit de vaisselle, caisse à outils, marteau, grain, paille, paroles, pelle, salle de traite, scie à ruban.Séquence 3: tracteur Rock / paroles, ponçeuse, meuleuse, démarreur, clef à choc, moteurs, pailleuse, applatisseur; Egalement, création par Wilfried Salomé d’une pièce sonore à base d’enregistrements de la voix des élèves, et des sons collectés par Julien Debove.
MFR3DSCN7269-2
 Wilfried Salomé et Julien Debove > Histoire d’un conte.

10 Avril 2015 > Improvisation In situ de Wilfried Salomé et Julien Debove, à partir des contes récités au cours de la soirée organisée par l’association Passions Cultures d’Etaples. Retour en images sur le blog de Passions culture : https://passionscultureetaples.wordpress.com/

IMGP180114CB323931E_preview0_jpg.dat-2

Conte Indien au Centre social CAF d’Etaples…

caf EtaplesLe personnel et les enfants du Centre Social ont pu découvrir le conte indien de Ganesh accompagné au violon et à l’Esraj (violon-sitar) par Julien Debove le 27 février à 14h.

Découvrez l’extrait vidéo :https://drive.google.com/file/d/0By3hcaPnbUPYUlNzdHFrTlZSODg/view?usp=sharing

Sculptures vivantes !

DSCN0020DSCN7328Pendant le salon de la sculpture à Etaples (du 11 au 26 avril 2015), me fut donnée l’occasion de mettre en oeuvre à nouveau le matériau « corps ». En faisant le parallèle entre la représentation du corps en sculpture et le design du mobilier des années 70 inspiré des formes du corps, les enfants sont devenus sculptures parmi les pièces exposées.

DSCN0030 DSCN0031 DSCN0034

DSCN0046

« Patchwork sonore »

Création d’une pièce musicale à partir d’enregistrement de paroles, de chansons d’enfants et d’habitants du village de Bourthes. Les enfants ont collecté des sons tout autour du village avec Anthony Merlin.S’en est suivi un travail de mixage et de composition sonore effectué par Julien Debove. Les enfants ont pu à la sortie des écoles faire une pièce originale alternant bande sonore et musique live devant les parents et les élus du territoire.

clea tap 2015 (5)[1] Tap Bourthes

Design, signalétique et escargots.

A l’heure de la sortie des écoles, à Bourthes, il faut redoubler de prudence ! On ne trouve pas de signalétique invitant les véhicules à ralentir alors qu’ils approchent de l’école. Et je ne parle même pas du stationnement en double-file. C’est ainsi que le design s’est emparé de la question de la sécurité routière auprès des tout-petits. Quels panneaux pourrions-nous imaginer afin d’inciter les usagers de la route à faire attention ? Eh bien ce fut l’éclosion des escargots comme signalétique sur le muret et la route autour de l’école. Oui, à Bourthes, on roule escargot !

clea tap 2015 (2)[1] clea tap 2015 (4)[1] clea tap 2015[1]

Gestes artistiques autour de l’identité sonore

EPAM enfants (3)Julien Debove est intervenu le mercredi 11 mars et le jeudi 12 mars auprès des autistes de l’Ecole Parentale pour Enfants Autistes du Montreuillois. Il propose aux enfants de faire un choix parmi plusieurs sons afin qu’ils puissent créer leurs musiques. Ces sons ont été choisis et extraits de différentes improvisations jouées à l’alto par Julien Debove Suite aux rencontres préalables avec les psychologues du centre (Meg-anne & Prescilla) et avec la directrice, il a choisi de présenter ses sons sous la manière d’un powerpoint. Chaque son se présente donc sous la forme d’un objet sonore. Cela permet de donner une dimension « palpable » aux sons et facilite le choix.  Ce powerpoint sera d’ailleurs présenté au public lors de la journée mondiale de l’autisme le 2 avril par l’écrivain Wilfried Salomé. Le public aura aussi l’occasion de choisir des sons pour « créer sa musique ».

Balade musicale dans Etaples

DSCN7226Julien Debove et Quentin Latour ont mis en place deux actions musicales au Lycée Jules Verne avec des enfants.

– un mini big band composé d’un alto, d’un tuba, d’un cajon, de claves et d’un monocorde fabriqué avec une boîte de conserve.

– des textes écrits par les adolescents sur le thème de « si j’étais.. »

S’en est suivi une balade au collège Jean Jaurès et au marché.

« Si je n’étais pas moi… »

rempartsDans la continuité de leurs rencontres avec les différents publics du Montreuillois, Wilfried Salomé et Julien Debove sont intervenus le Mercredi 11 Mars 2015 à l’école Maternelle des Remparts de Montreuil-sur-mer, auprès d’une classe d’enfant de 5 ans. Lecture des contes de Nasreddine, le fou qui était sage, sur improvisation au violon alto, avec le soutien précieux et l’accueil chaleureux et bienveillant de Yasmina Verny, la directrice de l’école. Cette première rencontre donnera lieu à d’autres rendez-vous et gestes artistiques de Wilfried Salomé et Julien Debove à l’école des remparts, sur le thème de « Si je n’étais pas moi… »

Histoire(s) de design à l’EREA de Berck

J’ai rencontré le 11 mars le groupe d’arts visuels dirigé par Anne Bridenne, un groupe exclusivement féminin ! Cela a été l’occasion d’échanger autour du métier de designer. Toujours accompagnée de mon livre de chevet Histoire du design 1940 – 2000 par Raymond Guidot, c’est un support qui me permet de mettre en relation objet et contexte socio-historique. Nous avons ainsi discuté du design américain des années 30, le courant streamline, né d’un contexte de crise économique (krach boursier de 1929). Savez-vous d’où viennent les logos des enseignes Shell, LU, Monoprix, Newman ? D’où vient la mini-jupe ? Et le monospace Renault ?

DSC07275bisDSC07273

Concert inattendu au lycée Woillez

blog lycée julien2Jeudi 26 mars, Julien Debove a proposé, le temps d’une récréation, un concert impromptu aux élèves du lycée Eugène Woillez de Montreuil-sur-Mer. Retour sur cet évènement surprise sur  http://lyceewoillez.fr/index.php?id=76

« Cocons maritimes » proposé par Julien Debove à la Maison du Port d’Etaples

IMG_20150516_155643A l’occasion de la Nuit des musées, Julien Debove a proposé une expérience musicale relaxante et originale au cœur de la Maison du Port à Etaples. Cette expérience se déroulait le samedi 16 mai de 15 à 18h par tranche de 20 minutes avec une jauge limitée à 10 personnes. Le public a pu se détendre et se concentrer sur des images du port d’Etaples en écoutant une performance improvisée et en se relaxant devant la tour à bulles et le diffuseur de parfum….

Découvrez un extrait vidéo de cette journée :https://drive.google.com/file/d/0By3hcaPnbUPYQUVCcVJHUkp1eEk/view?usp=sharing

Journée de l’Autisme au palais des congrès du Touquet

_MG_12622 Avril 2015 > Présentation par Wilfried Salomé du travail réalisé par Julien Debove avec les élèves autistes de l’EPEAM du Touquet.

Création par Aurore Daunis d’un travail photographique avec la collaboration du public. En tant que designer son idée était de mettre en oeuvre cette fois un matériau particulier, le corps, pour en faire des compositions géantes. Voici quelques photos de « 50 nuances de bleus », prises par Arnaud Grémont, photographe de la ville du Touquet. Un grand merci aux services techniques de la ville du Touquet pour l’installation !

Journée mondiale de l'Autisme 2015 (18)Journée mondiale de l'Autisme 2015 (15) Journée mondiale de l'Autisme 2015 (23)

Geste artistique avec le Centre Social de Berck

En compagnie de Sébastien Macquet (guitariste), lecture musicale de Wilfried Salomé des textes collectés et écrits par les enfants du centre social. En face d’un auditoire des plus motivant et motivé, performance, lectures et chants, avec la participation de deux élèves très douées vocalement, Lucia et Clara. Un agréable moment de complicité, de joie, de conversation, de Selfies, et de rires !

Photo du 20-05-15 a` 15.00Photo du 20-05-15 a` 15#5Photo du 20-05-15 a` 15#4

Moment de convivialité au RPI d’Enquin-sur-Baillons en compagnie de Julien Debove

IMG_5177A l’invitation de Madame Coffre, Professeur des CM1 et CM2 du RPI (Beussent-Preures-Enquin-sur-Baillons), les familles ont été conviées ce mardi 7 avril, à venir découvrir le travail réalisé par leur enfants autour de la présence de Julien Debove. Après 3 séances d’1h30 avec Julien, les élèves ont présenté, à l’aide de petites cloches, 2 mises en scènes sonores orchestrées par l’une des élèves. Une soirée où l’on a pu  également entendre 3 élèves jouer individuellement de leur instrument et où chacun à pu se ravir d’écouter un solo de Julien…

Gestes artistiques autour d’une exposition à la citadelle de Montreuil

will TAP citadelleSéance d’écriture avec un groupe de 22 enfants à la citadelle de Montreuil, dans le cadre de l’exposition des peintres américains à Montreuil-sur-mer. Les enfants sont amenés a exprimer leur ressenti sur les oeuvres, leur subjectivité. Les textes récoltés au cours des séances donneront lieu à la création, par Aurore Daunis (Designer) et Wilfried Salomé (écrivain) d’un parcours explicatif des oeuvres par, et pour les enfants.

Gestes artistiques autour de la découverte des musiques du monde

Julien Estréelles 2Julien Debove est intervenu le mercredi 11 mars de 9h à 10h15 à l’école d’Estréelle pour présenter son monde musical Julien Estréellesauprès d’une classe de CP-CE1, encadrée par l’enseignante Laurence Buchet. Sur des improvisations au violon, à l’esraj et à la voix, Julien Debove leur a fait découvrir de manière interactive les musiques extra-européennes et en particulier, la musique indienne.

Les enfants, très attentifs, ont découvert de nombreux instruments du monde. S’en est suivi un moment d’échange passionnant avec la classe.

Rencontre des résidents de la Section d’Accueil de Jour d’Etaples avec Aurore Daunis

aurore SOT 2« Le 10 mars, j’ai rencontré les résidents de la SAJ afin d’échanger avec eux autour du design. C’est assezaurore SOT intuitif de reconnaître des formes telles que les avions, habitations, habits, tables, rasoirs, chaises, etc. Puis après m’être promenée dans leur jardin, j’ai constaté qu’il était peu aménagé et que finalement les résidents en profitent peu. Je leur ai ainsi proposé d’installer des assises. Deux jours après, leur première maquette d’étude était prête. Nous envisageons de travailler grandeur nature et d’installer ces assises un peu spéciales… »

D’une résidence à l’autre avec la présentation du livre « ICI » à la Médiathèque de Berck

Le 21 avril dernier, vous avez été nombreux à venir une nouvelle fois à la rencontre de Frédéric LEFEVER à la médiathèque de Berck. Une présentation exceptionnelle du livre « ICI », fruit de la résidence du photographe et de sa rencontre avec les jeunes des différentes structures, écoles et établissements du Montreuillois… Un ouvrage, qu’il vous sera possible de feuilleter ou d’emprunter dans le réseau des médiathèques Opale Sud et particulièrement à Berck!

IMG_20150421_185837

IMG_20150421_181427

Fragments de gestes artistiques de la résidence ARTS 2014

geste 22

Chauves souris, Montreuil en culottes courtes

geste 31

Vivre au foyer du CAT de Parenty

geste 30

Un parcours d’hier à aujourd’hui réalisé avec les élèves de l’Ecole municipale d’arts plastiques de Montreuil

geste 13

geste 20

« Tas d’enfants », petite section, Montreuil

geste 25

Extrait d’un carnet de voyage, école d’Attin

geste 19

Portraits hybrides, école de Verton

geste 11

Travail sur le bleu. École parentale d’enfants autistes du Touquet

geste 9

Danse et arts plastiques à l’IEM des trois Moulins de Berck-sur-Mer

geste 29

Musée qui es-tu ? Musée du Touquet

geste 26

Rencontre avec Frédéric Lefever au Lycée Jan Lavezzari de Berck-sur-Mer

geste 18

Workshop danse arts plastique au Centre socioculturel intercommunal d’Hucqueliers

geste 7

Geste autour d’un retable du Louvre Lens à l’IEM des 3 Moulins de Berck-sur-Mer

geste 2

Travail autour des animaux à la SOT d’Etaples

geste 14

geste 12

Travail sur le sable à l’Ecole parentale d’enafants autiste du Touquet Paris-Plage

geste 15

Bestiaire fantastique à l’école de Trépied

geste 21

Performance dansée à l’Hôtel de ville du Touquet pour la Journée mondiale de l’autisme

geste 3

geste 23

Devenir autruche, au RPI de la Vallée de la Course

geste 28

Thé dansant au Musée du Touquet avec les élèves de l’atelier danse du Centre social et culturel

geste 16

Des collégiens d’Etaples à la découverte de l’identité portuaire de leur ville

geste 1

Danse et arts plastiques à l’IEM des 3 Moulins de Berck-sur-Mer

geste 24

Extrait d’un carnet de voyage, école d’Attin

geste 17

Workshop danse et arts plastiques au Centre socioculturel intercommunal d’Hucqueliers

geste 4

geste 27

Le Crieur de danse, performance dansée de Geneviève Pernin et Ulricke Muller avec la compagnie Chemin Faisant

geste 6

Livre dansé à l’école de Sorrus

Retour en images sur la clôture du dispositif le 31 mai 2014 à la Médiathèque de Berck-sur-Mer

blog10blog

Cérémonie de clôture

blog9

Réminiscence d’une première rencontre

blog8

Chute à la plage

blog3

Moment de restitution et de partage autour des gestes et temps forts des 4 mois de résidence

blog2

Performance musicale des élèves de l’Ecole de musique de Berck-sur-Mer sur des vidéos de Marjorie Dublicq

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Mobilier pensé et conçu par Carine Musel, les jeunes du Centre Educatif Fermé et la Ligue de l’Enseignement au Centre des Argousiers à Merlimont

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Geste artistique de Marjorie Dublicq, Geneviève Pernin et les enfants du RPI de Beutin La Caloterie

blog4blog7

« Métamorphose » et couleurs du territoire

Les élèves de l’EMAP de Montreuil ont fait découvrir la ville de Montreuil « d’hier à aujourd’hui »…

Les enfants de l’Ecole Muncipale d’Arts Plastiques de Montreuil ont travaillé à la réalisation d’un parcours « d’hier à aujourd’hui » dans la ville de Montreuil… A partir de cartes postales anciennes, les élèves ont rejoué des mises-en scènes à travers des reconductions photographiques. Ce travail a ensuite été mis en page et été proposé au grand public pendant 3 semaines dans la ville. Bâches, collages sur les trottoirs, etc. ont illustré ce travail et invitaient le public à la découverte ou la redécouverte de la ville. Travail réalisé avec Emmanuelle Roches, Marjorie Dublicq et Carine Musel.

EMAP montreuil sur mer

La compagnie Chemin Faisant a parcouru la ville de Montreuil avec Carine Musel…

Les différents groupes de danse de la compagnie d’Ulrike Müller  « Chemin Faisant » ont travaillé sur un parcours dans la ville de Montreuil : ressentis de l’espace et association avec les mouvements de danse appris en salle. Comment réinterpréter un mouvement en intérieur / en extérieur ?

groupe ulrike

Musée, qui es-tu ?

IMG_4268IMG_4272

Dimanche 25 mai, Carine Musel et Marjorie Dublicq ont présenté au Musée du Touquet un jeu de cartes créé avec les élèves de maternelle de l’école Jeanne d’Arc, les CE2 de l’école Saint Exupéry et les 6ème du collège Maxence Van Der Meersh, du Touquet-Paris-Plage.

Des cartes de 5 couleurs invitent les enfants et leurs parents à découvrir le fonctionnement d’un musée et à regarder les œuvres autrement.

Atelier danse arts plastiques à Hucqueliers

IMG_4266

Samedi 24 mai, Geneviève Pernin et Marjorie Dublicq ont co animé un atelier danse arts plastiques au centre socioculturel intercommunal d’Hucqueliers. Le matin, les participants ont  travaillé autant la danse que l’art plastique autour du mouvement, du déplacement dans l’espace, de la trajectoire. L’après-midi, ils ont choisi d’être danseur ou dessinateur. Les danseurs ont imaginé une danse ponctuée d’actions (solo, imitation d’animaux, danse collective). Les dessinateurs ont exploré le thème du portrait et du mouvement dansé.

Restitution du geste artistique réalisée dans le préau de l’école Jean Levisse de Cucq par Carine Musel et Marjorie Dublicq avec les enfants de la garderie

groupeIMG_4251

Un drôle de bestiaire envahit le préau de l’école Jean Levisse de Cucq

Dessins sur les vitres au CAT de Parenty…

Dessins sur les vitres au CAT de Parenty avec Carine Musel… Après avoir testé le dessin rapide (fenêtres musicales), les résidents ont pris le temps de travailler d’après un modèle pour proposer, d’une certain façon, une vue sur leur paysage personnel…

IMG_2550

Réinterprétation de l’espace quotidien des élèves du Lycée Woillez de Montreuil, avec Carine Musel…

Après avoir lu et décomposé leur espace quotidien qu’est la cour du cloître du Lycée Eugène Woillez, les lycéens l’ont recomposé avec l’envie de dessiner un terrain multisports. Les lignes tendues, ainsi réelles, proposent d’expérimenter l’espace et le sport différemment,  le temps d’un jeu…

IMG_2336-Lycée Montreuil

Le squelette hydrographique du Montreuillois…. Installation participative imaginée par Carine Musel au Musée Quentovic d’Etaples.

Depuis avril, Carine Musel, paysagiste, a installé un squelette hydrographique du montreuillois dans les locaux du Musée Quentovic d’Etaples. Les habitants ou personnes de passage ont ainsi pu y ajouter leur propre interprétation du paysage de notre territoire… Une installation participative qui raconte d’autant de manières différentes l’identité du paysage du Montreuillois…

IMG_2483-Squelette

Carine Musel et les jeunes accueillis au centre des Argousiers de la Ligue de l’Enseignement recyclent pour fabriquer du mobilier!

« Bancs palettes : avec les jeunes accueillis au centre des Argousiers (Ligue de l’Enseignement 62), nous avons travaillé sur du mobilier issu de recyclage, qui profitera aux petits comme au grands au sein du centre. À partir de palettes, les jeunes ont réfléchi à différentes façons de s’asseoir (seul, ensemble, pour pouvoir discuter, jouer aux cartes…) »

IMG_1997 ligue de l'enseignement -Merlimont

Geste artistique de Marjorie Dublicq au Lycée Woillez de Montreuil

arts lycée woillez

Les élèves de la classe de 1ère L du Lycée Woillez de Montreuil vous invitent à découvrir en images le geste artistique imaginé avec Marjorie Dublicq autour du recueil de poésies de Luce Guibaud Pas encore et déjà, sur le lien suivant : http://www2c.ac-lille.fr/woillez-montreuil/

Redécouvrez Etaples

DSCF9002DSCF8955

Ce jeudi dix avril, les élèves de 4eA accompagnés de leurs professeurs et du photographe Frédéric Lefever sont allés dans les rues d’Etaples afin de prendre des photos qui seront publiées dans un livre. Pendant ces deux heures, nous avons appris grâce à l’aide du photographe à réaliser de jolies photos. Il nous a aidé à repérer des détails que nous ne voyons pas ou plus. Nous travaillons sur le thème de la pêche qui a marqué la ville d’Etaples. En effet avez-vous déjà remarqué que certaines maisons ont des fenêtres en forme de hublot? Que dans la vitrine d’une boucherie nous trouvons des maquettes de voiliers ? Que devant une maison bleue il y a un palmier ? Et enfin, avez-vous déjà observé attentivement le calvaire des marins sur le port ? Manon et Aurélie

« Surprise en terrasse », performance dansée de Geneviève Pernin à la Médiathèque de Rang-du-Fliers

solo en terrasse

La série des « Chutes » de Marjorie Dublicq à la galerie de l’Hôpital Maritime de Berck-sur-Mer

IMG_20140430_130443

Par des photographies de son propre corps et avec un certain cynisme, Marjorie Dublicq mime de manière burlesque, d’hypothétiques scènes de crimes nocturnes. Entre constat de police scientifique et fiction, son univers est proche du monde cinématographique, clin d’oeil à Alfred Hitchcock ou Claude Chabrol. Marjorie Dublicq impose au corps une posture particulière de chute et d’écrasement au sol, qui nous dérange, signifiant une perte de toute dignité humaine. Par son propre corps, elle projette de manière imaginaire, d’invraisemblables fictions tragi-comiques. Comme le déclarait le philosophe Henri Bergson dans son ouvrage « Le rire » : « On rit souvent d’un homme qui trébuche, mais on ne rit plus devant un corps inerte, gisant sur le sol, car il nous rappelle notre propre perte. » A travers ces images, il semble que nous ayons raté un épisode ou simplement le début du film.

Eric Harasym – Responsable de la Bibliothèque Lille III

Carine Musel et Marjorie Dublicq ont transformé avec les élèves le préau de l’école primaire Jean Lévisse de Trépied

« Avec les enfants nous avons travaillé sur l’imagination et la peinture de chimères pour habiller leur préau. À partir de dessins recomposés, de positions de leurs corps et de décalques de silhouettes d’animaux, nous avons créés des « monstres » rigolos qu’ils ont ensuite reproduits et colorés…

Ecole jean lévisse à trépied - Carine et Marjo IMG_2014

Carine Musel, Frédéric Lefever et Marjorie Dublicq à la Médiathèque de Rang-du-Fliers

médiathèque de Rang du fliers (7)

« Que construit-on en bâtissant ? C’est cette question, dans toute la rigueur de sa simplicité, que réitère obstinément le travail de Lefever ». Christiane Vollaire, décembre 2001

médiathèque de Rang du fliers (12)

Carine Musel et le graffeur Yohann Arneaud déclinent la trame d’une bande dessinée évolutive sur les fenêtres du réseau des Médiathèques d’Opale Sud

médiathèque de Rang du fliers (11)

Découvrez dans l’intimité d’un isoloir, trois livres de Marjorie Dublicq. Créations autour du dessin et des expressions, « Le pied », « L’oeil » et « Le cul » vous convient dans son univers graphique et comique.

Carine Musel et Marjorie Dublicq aux Rencontres Internationales des Cerfs Volants de Berck! Découvrez leur performance au jardin des vents face à l’Agora…

photo cerfs volants

A la médiathèque de Berck, Marjorie a fait découvrir le travail de Frédéric aux élèves de l’école du Chat Botté de Berck…

5 4 3 2 1

Un dernier geste pour Marjorie à l’école Jean Moulin de Verton…

Ce jeudi 10 avril, en fin d’après-midi, s’est déroulée la restitution du travail réalisé depuis Février avec Marjorie Dublicq et la classe de CE1 de Me Lesage de l’Ecole Jean Moulin de Verton. Un travail sur les métamorphoses ou chaque enfant a pu se créer une nouvelle identité…

IMG_9982 IMG_9977 IMG_9974 IMG_9971 IMG_9967 IMG_9962 IMG_9960 IMG_9955 IMG_9954 IMG_9950 IMG_9983

Frédéric Lefever et les résidents de la SOT d’Etaples photographient l’architecture artisanale dans la Zone Industrielle du Valigot

Frédéric Lefever et les résidents de la SOT d'Etaples photographie l'architecture artisanale dans la Zone Industrielle du Valigot

Marjorie Dublicq à l’école maternelle « Les Remparts » de Montreuil Sur Mer

IMG_6560

3ème séance avec Marjorie à l’école les remparts de Montreuil, avec la petite section de maternelle. Vient le jour des photos. Petites chutes collectives dans l’école, au pied de l’escalier, dans la cour ou encore dans le dortoir. Chaque enfant joue le jeu de tomber, s’allonger, s’étendre au sol le temps de la photo. A découvrir en mai dans l’école.

Marjorie Dublicq à l’école de Sorrus

Marjorie Dublicq à l'école de Sorrus

Deuxième rencontre avec la classe de cp-ce1 de l’école de sorrus pour Marjorie. Après une séance avec Geneviève et une sortie en forêt, chaque enfant a retravaillé sur sa photo. Un geste, une image, un espace, un dessin. Exercice sur leur silhouette, de contour et de formes pour dessiner ensuite la forêt en fond. Cette semaine, ils reverront Geneviève pour un parcours dansé dans la forêt. à suivre….

Frédéric Lefever présente sa démarche artistique au café littéraire du CDI du lycée Jan Lavezzari de Berck-sur-Mer

Café litteraire CDI Berck FL (9)


Journée de l’Autisme avec Geneviève Pernin, Marjorie Dublicq et Carine Musel, reportage de France 3 Côte d’Opale

Journée de l'autisme

Rencontre avec Marjorie Dublicq autour de Raymond Depardon à la Médiathèque de Verchocq

Ce samedi 15 mars, vous êtes venus à la rencontre de Marjorie Dublicq pour découvrir ou redécouvrir l’univers du photographe, scénariste et réalisateur français Raymond Depardon. A cette occasion, le film « La vie moderne » a été projeté à la Médiathèque de Verchocq. Un voyage au cœur de la vie paysanne française qui a suscité de nombreux échanges en fin de séance.

Pour continuer ce voyage sur un tout autre thème et autour de Raymond Depardon, Marjorie vous propose de venir découvrir un autre film du même réalisateur « Un homme sans l’Occident », le vendredi 25 avril à 18h30 à la Médiathèque de St Josse.IMG_20140315_161958IMG_20140315_164953

Présentation de Nous Autres à la bibliothèque du centre Calvé, Fondation Hopale le 15 mars

IMG_3260

Retour sur le lancement à la Médiathèque de Verchocq

Chute à Verchocq

Chute à Verchocq

lancement 6Une vidéo danse de Geneviève Pernin

lancement 5Chutes de Marjorie Dublicq

lancement 4Stadium, Frédéric Lefever

Performance cartographique de Carine Musel

Performance cartographique de Carine Musel

Rencontre avec les internes du Lycée Woillez de Montreuil-sur-Mer

Présentation à l'internat du lycée Woillez

Présentation à l’internat du lycée Woillez

En fin de semaine dernière, les artistes sont allés rencontrer les lycéens de l’internat du Lycée Eugène Woillez de Montreuil-sur-Mer….

1ère rencontre entre Marjorie Dublicq et la classe de CE1 de l’école Jean Moulin de Verton

1795542_631401610229809_6788624_n

Une 1ère rencontre pour Marjorie Dublicq et la classe de CE1 de l’école Jean Moulin de Verton.

Après plusieurs semaines de recherche, les enfants ont pu enfin montrer leur collection de plumage ou encore de pelage.

Premier nuancier de matières et 1er temps de création autour de la plume en dessin, et en aquarelle.

1620551_631401666896470_365968443_n

1ère rencontre avec Frédéric Lefever à l’école de Sorrus

Rencontre avec Frédéric Lefever à l'école de Sorrus

Ce vendredi 7 Février 2014, Frédéric Lefever nous rend visite dans notre classe à l’école de Sorrus.

Cet artiste photographe nous montre tout d’abord les belles photos qu’il a réalisées.

Il nous explique que toutes les maisons ont une peau différente et que nous, simple observateur, ne voyons pas forcément tous les détails.

Frédéric Lefever va nous apprendre « à regarder »… et tout de suite le projet est lancé!

Nous allons faire connaître notre village à la façon de Frédéric.

Le prochain rendez-vous avec cet artiste généreux est pris.

Nous avons hâte de le revoir, de faire le tour de notre village, de repérer avec lui les endroits, les formes, les couleurs, les choses étonnantes… celles qui vont attirer notre regard.

Nous prendrons des photos puis notre crayon d’écolier pour décrire nos impressions, ces façades de maisons nouvelles ou anciennes, ces visages qui vont apparaître devant nous.

Frédéric Lefever nous propose aussi de faire figurer notre travail dans son prochain livre. quel challenge!

Pour le remercier, on lui promet de beaucoup s’investir. D’ailleurs, dès le départ de Frédéric, notre maîtresse nous surprend déjà à écrire sur ce formidable projet…

Les élèves de CE2, CM1 et CM2 de Mme Deschodt.

1ère rencontre avec les jeunes du collège d’Hucqueliers

Image

Lundi 10 février, Marjorie et Carine sont allées à la rencontre du club Eden et de la classe ULIS.

Après une présentation de leurs pratiques respectives, elles ont invité les enfants à faire un exercice corporel dans l’espace de la salle, à se repérer sur une carte du territoire, puis tous ensemble ont observé l’espace de la cour au moment de la récréation.

Ce geste artistique a pour but de faire réfléchir sur leur espace quotidien, leur cour et de travailler ensemble pour la transformer en fonction de leurs envies.

Un premier geste artistique pour Marjorie Dublicq

Marjo - 25 janv- Centre social EtaplesAu centre social CAF d’Etaples, samedi 25 janvier, les enfants ont découvert des contes africains….

Ils ont choisi quatre contes, puis ont choisi des djembés, des feutres et des crayons…Chacun s’est alors plongé dans « la légende de Bamako « …

On dessine, on parle, on s’approprie les personnages du conte, on se met en scène, on se met à jouer, à parler fort, à bouger dans l’espace et à incarner un personnage du conte….

On réfléchi à la mise en scène : qui sera Bamako? qui sera le narrateur? qui seront les soldats? On débroussaille, on décompose et recompose l’histoire à la manière des enfants et selon leur imagination … Ils aiment dessiner, peindre et jouer …

Tout se met en place et se répétera lors des prochaines séances …

IMG_9950

Deuxième rencontre avec les jeunes du centre social CAF autour du conte « les trois fils ». Nous continuons à réfléchir ensemble à créer une ambiance pour chaque conte.

Créer la lumière, la musique, les espaces, les décors, en peinture, en projection ,ou encore en manipulant des papiers découpés.

Les quinze derniers jours de la résidence-mission 2013….

Les premières rencontres culturelles de la Chartreuse, le 17 mai 2013. La culture et le patrimoine, vecteur d’insertion?

En partenariat avec les jeunes de Partenaire Développement, et le fond FIJ du Conseil Régional NPDC

Eric Legros, directeur des Maisons des Enfants de la Côte d’Opale, présentant sa structure

La vie des projets et des maisons

Venrissage de l’exposition « Envie de lire » par le collectif Après Vous, Pierre Nguyen et les jeunes de partenaire développement. Exposition ouverte jusque septembre 2013.

Entrée en scène de Pierer Nguyen, concert avec les jeunes de Partenaire développement de Berck et le cycle 3 de l’école du canton d’Hucqueliers.

Un des jeunes de partenaire développement slamant un texte poignant écrit en rencontre…sur la musique de Pierre Ngueyn

Remerciement de l’équipe de la Chartreuse aux artistes.
Ci-desous Nathalie et Laurence du collectif Après Vous

Vernissage le 18 mai de l’exposition Première rencontre d’art contemporain à l’arsenal, citadelle de Montreuil-sur-Mer, organisée par l’APAC.

Installation d’une vidéo du collectif Après Vous pou la Nuit européenne des musées 2013 à la Citadelle de Montreuil-sur-Mer.

Nuit européenne des musées – 18 mai2013 –  Musée Quentovic -Etaples-sur-Mer
Avec le petit Orphéon dans la salle d’expositin « carré au carré » du Collectif Après Vous

Nuit européeenne des musées 2013, au musée du Touquet- Séverine Müller, chargée de médiation au FRAC Nord-Pas-de-Calais. Présentant l’oeuvre d’Andrée Putman « A vous de jouer ».

Déambulation musicale de la compagnie A feu doux

pendant ce temps à l’extérieur

les ombres attaquent le porche du musée…à chacun son histoire. Une performance participative du Collectif Après Vous

Le compositeur et sa muse réglant les derniers morceaux: Concert des mots et des notes autour de la femme

Acet’one, Pierre Nguyen, Séverine Metz applaudit par le public et clôturant la nuit européenne des musées 2013 au Touquet.

Clôture de la seconde édition A.R.T.S 2013 en montreuillois à la ferme au blé de Clenleu

… avec l’aide logistique du foyer rural de Preures.

Ambiance conviviale, un beau souvenir.

les préparatifs…..l’atelier de percussion d’Alette – Centre socio-culturel du canton d’Hucqueliers
et un super prof de percu Sébastien Prudhomme

Restons zen…Pierre…peace and music…….

Sam, co-directeur de l’école intercommunale de musique du canton d’Hucqueliers….

Nos élus venus soutenir le dispositif et saluer nos trois artistes de ces quatre mois riches de rencontres et d’implication sur le territoire.

Daniel Bertaux de l’association Caisse d’Art d’Alette a « jazzé » les intermèdes de chaque tableau. Bravo l’artiste!

Nos belles enseignantes souriantes et toujours partantes! Tchin!

Pendant ce temps Karim et Séverine se réchauffe autour d’une bonne soupe et des salades que le public a apporté!A défaut de beau temps, on vit au rythme de l’auberge espagnoleà Clenleu!
Bon app les artistes!

Les élèves de l’école de musique du canton d’Hucqueliers, groupe guitare  
Rencontre artistique improvisée entre les élèves et le slam de Karim,
souvenir riche et inoubliable
au tour du groupe de percussion d’Alette, ça déménage!!!!!
sous le regard de Séverine Metz, notre chanteuse,  rien ne lui échappe!
 Le public sort et danse sur le rythme de Séverine Metz, Pierre Nguyen et Acet’one
Concert électro accoustique sur les enregistrements pris sur le territoire sous la dynamique des flaques à danser du collectif Après Vous

Le soleil se couche, il nous a accompagné le long de cette soirée.
La deuxième édition du dispositif A.R.T.S 2012 est clôturée.
Un grand merci à tous ceux et toutes celles qui ont permis de vivre ces aventures de quatre mois:  l’institution publique ( Le Syndicat Mixte du Montreuillois, les quatre intercommunalités qui le composent et ses 70 communes, la Drac Nord-Pas-de-Calais, l’Education Nationale, le Conseil Régional Nord-Pas-de-Calais, Le Conseil Général  du Pas-de-Calais), mais aussi tous les techniciens du territoire qui ont accompagnés le projet, les bénévoles, les associations jeunesses, culturelles, sociales, et aux artistes pour leur bonne humeur, leur disponibilité, leur travail.
Cette deuxième édition a réellement été  une rencontre de vous à eux….
A l’année prochaine.

Les jeunes de l’IEM les trois Moulins rendent visite à Carré au Carré eu Musée Quentovic

Mai 2013

Merci à tous pour ce très beau moment, tout en imagination…

De bas en eau.

Mai 2013
 
 
 
 
 
 
À l’école du Chat botté, l’eau a pris forme dans une installation dessinée au préalable par les grands et mise en couleurs avec l’aide des petits. Cet accrochage de couleurs va maintenant se transformer au gré des manipulations des enfants et parents de l’école : percer, couler, diluer, densifier : autant de gestes qui auront un impact quotidien sur cette composition…

Air, son et mouvement

2013

Les enfants de l’école de Bourthes ont travaillé avec le duo Après vous autour de l’élément de l’air sous différents angles d’attaque : le mouvement, l’installation, et le son.
En sont nées des chorégraphies autour d’objets qui réagissent au vent, une création collective dans l’espace, et des costumes de sons chez les plus petits…
Danser à la manière d’un sac qui vole au vent, d’un tube qui roule quand on souffle dessus,
d’une bouteille qu’on compresse
 Expérimentations d’installations sur les lieux de passage du vent
 Bonhommes de sons, en costumes, mouvement et captations sonores

Neuf fantômes à Berck-sur-Mer

 2013

Dans la culture japonaise, les fantômes incarnent les regrets, les espoirs, les pensées qui nous hantent…la caméra et les lumières d’Arthur Claisse ont rejoint Pierre Nguyen et le duo Après vous pour venir capter quelques apparitions des êtranges silhouettes ainsi nées de l’esprit de chacun des jeunes d’un groupe de l’EREA de Berck-sur-mer…

Les jeunes ont réalisé avec l’aide des ergothérapeutes, et à partir de leurs matériau de travail, des éléments d’armures, de carapaces à exploiter en costume et en lumières.

Un extrait du making of :

Balade et rétroprojection  » des notes et des mots à Berck »

2013

10h: Intervention à l’hôpital Maritime de Berck de Pierre Nguyen au piano, Séverine Metz au chant….alors que le collectif Après Vous présente son installation où le spectateur devient acteur de la représentation …Sur des notes et des mots de la compagnie A feu doux. Merci à Catherine et Nathalie pour leur chaleureux accueil.12h: Monsieur le Maire de Berck, M.Krajewski en grande conversation avec Laurence Yared du Collectif Après Vous au marché couvert de Berck

Un grand merci à Isabelle pour l’accueil et M.Moes pour nous avoir permis d’utiliser le lieu.

14h : A l’hôpital Calot au service pédiatrique, une rencontre inoubliable avec les enfants , l’équipe éducative et soignante….Un grand merci aux enfants, parents et surtout M.Desbuquoy, Hélène et Martine d’avoir permis aux artistes de créer ce moment.

16h: Médiathèque de Berck : la poésie bat son plein….que d’émotions!

merci Fanny!
18h : Plus de batteries dans l’appareil photo à l’Hôtel Régina…
20.30 h: Salon d’honneur de l’Hôtel de Ville : Pierre au Piano
et Séverine au chant….

beaucoup d’émotions….la qualité, la virtuosité…sacré panache!

Et l’apothéose: Le collectif Après Vous habille l’Hôtel de Ville de Berck!
Mieux! Laurence et Nathalie propose au public d’habiller L’Hôtel de Ville…

 

Montreuil-sur-Mots et performances poétiques

 2013

Les élèves du Lycée Woillez ont travaillé avec le Collectif APrès Vous sur leur quotidien au lycée.
Après deux ou trois séances cinq mots ont symbolisés leurs émotions,  leur impression de leur vie au quotidien, de leur vie au lycée…A l’occasion du Passe-Live, organisé par le GDEAM, les lycées ont partagé avec le public, les promeneurs de la Citadelle leurs mots écrits à grande échelle…

Le vent a eu raison du mot « soulager »…..la performance picturale a été accompagnée par des performances poétiques réalisées par les Enfants de la Seine-Saint-Denis accompagnés par Pierre Nguyen à la musique.

Les enfants ont travaillé et écrit leurs textes avec Pierre pendant les vacances de Pâques.*
Ils se présentaient, se livraient au public pour la première fois.
« Trac » , dites-vous?  Ils nous ont dit que oui…et bien les enfants….c’était très bien!La voix et le ton en accord, sans tremblement de voix!

Une déambulation dans la ville ….

Rendez-vous le dimanche 19 mai à 17h à l’Hôtel de Ville du Touquet Paris-Plage, salle d’Honneur pour les écouter de nouveau en compagnie de Séverine Metz et de Pierre Nguey.

Châteaux de paille et designers en herbe

Dimanche 28 avril 2013, dans le cadre des Journées Eurorégionales des Villes fortifiées à Montreuil, les parents sont devenus les bâtisseurs de bâtiments et  mobiliers originaux, pensés par de petits chefs de chantiers : ces designers et architectes nous ont fait essayer leurs structures après en avoir fait les plans en modèle réduit…